John SHANK

Biographie

Biographie

Johan Shank, cinéaste belgo-américain, redessine les contours d’un cinéma néo-rural. Avec L’Hiver Dernier, son premier long métrage, présenté à Venise, il dresse le portrait d’un jeune paysan qui s’interroge sur la possibilité de continuer à exploiter ses terres comme son père, et son grand-père avant lui, et par là même, sur la place de l’homme dans l’immensité du monde. Il travaille pour Versus sur une adaptation de La Symphonie Pastorale d’André Gide.

John Shank est né en 1977 à Bloomington, dans l’Indiana. Très tôt, ses parents retournent s’installer dans leur village familial. Quand John a 6 ans, ils quittent les Etats-Unis pour la Belgique, où, sans pour autant être agriculteurs, ils conservent un mode de vie rural, proche d’une terre et de la communauté qui y vit et qui en vit. Un peu par hasard, alors qu’il dit n’avoir vu qu’une vingtaine de films dans sa vie, John Shank s’inscrit à...
lire en détails

John Shank est né en 1977 à Bloomington, dans l’Indiana. Très tôt, ses parents retournent s’installer dans leur village familial. Quand John a 6 ans, ils quittent les Etats-Unis pour la Belgique, où, sans pour autant être agriculteurs, ils conservent un mode de vie rural, proche d’une terre et de la communauté qui y vit et qui en vit. Un peu par hasard, alors qu’il dit n’avoir vu qu’une vingtaine de films dans sa vie, John Shank s’inscrit à l’IAD. Un autre monde s’ouvre alors à lui, il découvre un langage nouveau dont il tombe instantanément amoureux.

Dès son film de fin d’études, UN VEAU PLEURAIT, LA NUIT, Shank va mettre en scène ses questionnements face à la place de l’homme dans la nature, dans l’univers, le rapport entre le microcosme et le macrocosme. Des interrogations métaphysiques, sur le lien, la place de l’homme dans l’immensité. Annonçant L'HIVER DERNIER, on y retrouve un jeune paysan confronté à la disparition de son père, et à la question de la transmission et de la survie des rituels. Dans son film suivant, LES MAINS FROIDES, il met en scène la première confrontation d’un jeune enfant avec la mort, à travers la découverte du cadavre d’un petit agneau. John Shank affiche une ferme volonté de regarder ailleurs, loin des villes.

Avec L'HIVER DERNIER, il enracine son œuvre dans un territoire rural en souffrance, et fait écho à ses propres origines. Johan, son personnage principal, jeune agriculteur à la tête d’une exploitation bovine, arpente ses terres à cheval, fusil en bandoulière, héros solitaire en conflit avec le monde, sorte de transposition spatiale et temporelle de la figure du "lonesome cowboy". Un héros qui bute contre le système, qui veut lutter contre la fin d’un monde et préserver les valeurs qui lui ont été transmises, à tout prix. Un homme qui appartient à sa terre, comme son père, et encore son père avant lui. Shank filme ce rapport à la nature en privilégiant une approche ultra-sensorielle, portée par une musique organique mêlée à un ciselage des sons intra-diégétiques, ainsi qu’un travail acéré sur la pénombre, et la mise en images des petits gestes et rituels quotidien, le soin des bêtes, le travail à la ferme. Il résiste au temps en prenant le temps de dessiner les contours d’une ode à la nature, et à la nécessité de la transmission.

John Shank travaille actuellement sur une adaptation de LA SYMPHONIE PASTORALE d’André Gide, avec l’envie d’écrire un conte contemporain sur l’éveil des sens, de l’amour. Le cri intense d’un besoin d’harmonie.

(Texte : A.E.)

Réduire
Filmographie

Filmographie Versus

Once A Man
John SHANK

Once A Man

Fiche du film
Filmographie

Filmographie complète

  • LA SYMPHONIE PASTORALE - long métrage (en développement)
  • L'HIVER DERNIER - long métrage (2011)
  • ABANDON - court métrage (2007)
  • LES MAINS FROIDES - court métrage (2003)
  • UN VEAU PLEURAIT, LA NUIT - court métrage (2000)
X